Quelle est l’origine et la signification du keffieh ?

Le keffieh est foulard traditionnelle qu’on retrouve dans la culture arabe. Toutefois, ce foulard n’est pas qu’un simple accessoire de mode pour les orientaux. C’est surtout un symbole de la lutte politique palestinienne. Quelle est l’origine et la signification du keffieh ?

L’origine du keffieh ?

Le keffieh est un foulard à carreaux noirs et blancs, un accessoire de mode chargé de symbolisme. Dans certaines cultures, le foulard est considéré comme le drapeau national de la Palestine. Longtemps porté par les agriculteurs palestiniens, le keffieh est aujourd’hui porté autour du cou par des célébrités et des militants des droits de l’homme.

A lire aussi : Découvrez 5 styles assortis à 5 types de lunettes de soleil

Il ne fait aucun doute que cette coiffe traditionnelle est associée à la Palestine, mais ses origines remontent au VIIe siècle, lorsque les Arabes et les Perses se sont affrontés près de Koufa. L’écharpe aurait été un souvenir de la victoire des Arabes à l’époque. Il ne faut hésiter à lire cet avis pour mieux comprendre ;  

Traditionnellement, le keffieh est associé à la classe ouvrière, mais dans certains pays, il est aujourd’hui associé à la richesse et à l’élite. De nombreuses histoires se cachent derrière la création du keffieh. On peut les découvrir à travers cet avis. 

A lire en complément : Quelle est la durée de vie d'un ordinateur de bureau ?

La symbolique du keffieh

Le keffieh est avant tout un symbole de lutte. Cependant, plus loin dans l’histoire, il était utilisé par les Bédouins et les paysans pour se couvrir la tête et le cou. Ils se protégeaient ainsi du soleil du désert, du vent et des tempêtes de sable. Pour les Arabes, le keffieh est un vêtement ordinaire.

Dans le monde de la mode, le keffieh n’a pas de signification particulière. Le foulard est simplement porté pour ajouter de la nouveauté à n’importe quelle tenue.

La signification de chaque couleur

Le keffieh est traditionnellement en coton et se décline en plusieurs couleurs, dont la signification varie d’une culture à l’autre. En Jordanie, le foulard est rouge et blanc ; en Palestine, il est noir et blanc. Dans les États du golfe Persique, le foulard est entièrement blanc.

Pour les Palestiniens, le keffieh noir et blanc rappelle la désobéissance. Le rouge et le blanc font référence au FPLP, tandis que le vert et le blanc symbolisent le Hamas. Les poussettes irakiennes portent des keffiehs rouges, reflétant la soif de sang et la masculinité des hommes, en particulier dans le monde bédouin.

Dans le monde de la mode, la couleur n’a pas de signification particulière. Cet accessoire chic est apprécié des femmes qui aiment les styles vintage. Les hommes comme les femmes peuvent se vêtir de keffiehs. Il existe également de superbes modèles pour ceux qui aiment les styles techno fluorescents. Certains modèles sont ornés de pompons et de breloques.

Comment porter les keffiehs ?

Cet accessoire de mode peut être porté avec n’importe quel style. Dans les années 1980, les fans de rock le portaient avec des T-shirts blancs, des perfectos noirs et des jeans déchirés. Les femmes l’enroulaient autour de leur tête comme un foulard, apportant la touche finale à une tenue chic et décontractée. Sur les podiums, les mannequins n’hésitaient pas à l’associer à des tenues de soirée.

En hiver, ils peuvent également être portés avec des vêtements de sport. Ils ajoutent du glamour et de la nouveauté aux tenues. Les mannequins glamour les combinent parfaitement avec des vestes.

De nos jours, ils peuvent également être utilisés comme bandeaux, bandanas ou écharpes. La plupart des femmes les portent autour du cou pour remplacer les bijoux et les foulards traditionnels.